Emmanuel Macron : un maître moderne du geste diplomatique

231
PARTAGER

Depuis l’ère normande, l’art du don significatif a été au cœur de l’art de gouverner. Historiquement, les cadeaux diplomatiques ont varié d’animaux exotiques à des bijoux fabuleux. Mais Emmanuel Macron, en offrant d’abord aux Chinois un cheval appelé Vésuve et en prêtant maintenant aux Britanniques le prêt de la tapisserie de Bayeux, s’est révélé ce mois-ci comme le maître moderne du geste diplomatique. La plupart des cadeaux diplomatiques contemporains révèlent plus de la vulgarité. Le roi Salman a offert à l’ancien président américain Barack Obama un stylo argenté d’une valeur de 56 729 dollars, tandis que le président argentin a donné à ce dernier un vélo électrique noir de 1 499 dollars et deux maillots signés Lionel Messi d’une valeur de 1 700 dollars.

En 2009, le secrétaire d’État américain, Hillary Clinton, a présenté au ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, un grand bouton de réinitialisation rouge pour représenter le redémarrage des relations, sauf que le mot russe sur le bouton ne traduisait pas « Reset », mais « Surcharge ». Le président français a frappé fort en prêtant cette tapisserie.

Source :

TheGuardian