Migrants en Suède : 75 % des « adolescents mineurs » sont majeurs

182
PARTAGER

Depuis plusieurs années, la crise migratoire influence plus ou moins grandement la politique européenne. On le voit notamment en Autriche, en Hongrie, en Tchéquie ou en Pologne, mais aussi en Allemagne, en France… et en Suède ! Ce royaume scandinave social-démocrate est réputé pour sa politique de l’accueil. Mais, depuis quelque temps, il se heurte à des problèmes grandissants de communautarisme. Ainsi, il a pu arriver que des migrants tabassent en pleine en rue des passants suédois en raison de « mauvais regards ».

Face à l’hostilité grandissante de la population suédoise et à des doutes croissants, les autorités du pays ont décidé d’opérer quelques vérifications. Or, l’État suédois a pratiqué à partir du mois d’avril 2017 près de 10 000 tests osseux sur des migrants clandestins adolescents déclarés « mineurs ». Le but : vérifier leur âge. Les résultats parlent d’eux-mêmes : près des trois quarts de ces individus sont en réalité des majeurs ! L’information nous vient directement d’Arte, mais quelques militants remettent en cause la méthodologie employée pour ces vérifications. D’un point de vue scientifique, elle s’avère cependant parmi les plus fiables, d’après les autorités suédois, la certitude n’existant d’ailleurs pas (encore) en la matière.

Source :

Arte