Guerre en Syrie : les activistes en ligne dénoncent un complot

252
PARTAGER

Une enquête est en cours concernant une attaque chimique présumée en Syrie. Par ailleurs, un groupe d’activistes donne leurs avis sur la toile. Des inspecteurs de l’OIAC (Organisation pour l’interdiction des armes chimiques) essaient d’entrer dans la ville de Douma. Cette région a été tenue par les rebelles. Selon les organisations médicales et les secouristes présents en Syrie, les forces armées du président Bachar al-Assad auraient largué des bombes contenant des produits chimiques toxiques dans cette région. La Russie et le gouvernement syrien ont nié toute implication dans ces attaques. Ceci n’est pas l’avis de la France, le Royaume et les États-Unis.

Des militants influents sur les médias sociaux ont partagé leur analyse. Ils disent savoir ce qui s’est réellement passé le 7 avril. Selon ces derniers, il s’agirait d’une attaque orchestrée par des groupes djihadistes afin de rejeter la faute sur Assad et de provoquer des représailles occidentales. Le groupe serait composé de militants et de journalistes indépendants. La majorité d’entre eux possèdent des comptes Twitter avec des dizaines, voire des centaines de milliers de followers.

Source :

BBC