Un média russe aurait retrouvé l’enfant syrien de l’attaque chimique présumée du 7 avril

696
PARTAGER

Le 7 avril 2018, des images prises à Douma en Syrie ont fait le tour du monde. Il s’agissait de quelques brèves séquences tournées dans l’hôpital local, faisant état d’une attaque chimique présumée diligentée par le régime de Bachar el-Assad. Ce dernier avait aussitôt démenti ces allégations, de même que ses alliés comme la Russie. L’état-major de cette dernière Fédération avait évoqué une mise en scène opérée par les Casques blancs et des groupuscules affiliés aux rebelles islamistes locaux. Les services russes avaient rendu public, avant même les frappes du Royaume-Uni, des États-Unis et de la République française, un entretien avec deux individus visibles sur les vidéos et présentés comme étant des membres du personnel médical de l’établissement de Douma. Ils évoquaient en filigrane une mise en scène.

Aujourd’hui, c’est un journaliste russe du nom d’Evgeny Poddubnyy qui a retrouvé l’enfant syrien apparaissant au premier plan des images tournées. Il interroge le petit garçon ainsi que deux membres de sa famille. Le nom du petit est Hassan Diab, et il aurait 11 ans. Une mise en scène est clairement évoquée. S’il semble indéniable que le garçon soit en effet le même, différentes personnes émettent des doutes quant à la fiabilité de la traduction, à une possible pression exercée sur les personnes interrogées ou à une attaque réalisée en faux avec du chlore. Une affaire pas du tout terminée donc…

Source :

YouTube