Les troubles mentaux se multiplient chez les jeunes enfants

446
PARTAGER

Récemment, le 24 avril 2018, au micro de la station de radio RTL, Yves Calvi a invité la pédopsychiatre Marie-Rose Moro. Celle-ci a évoqué un sujet douloureux et encore très peu connu en France. Il s’agit d’une constatation déjà faite sur le terrain par de nombreux professionnels de santé dans l’Hexagone et plus globalement par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Les enfants et adolescents sont de plus en plus touchés par des troubles psychiques et mentaux. Des pathologies psychologiques peuvent paraître très tôt, mais être décelées assez tard. Le tableau dépeint par cette professionnelle de l’hôpital Cochin à Paris est particulièrement inquiétant. Ainsi, les troubles mentaux constituent la maladie la plus courante chez les enfants.

La dépression, l’angoisse et l’anxiété sont de plus en plus courantes chez nos petites têtes blondes. Même les bébés sont capables d’être en dépression, aussi fou cela puisse-t-il paraître ! Plus tard, certains enfants dépressifs ne veulent plus jouer ni apprendre, alors que ces deux actions leur sont normalement naturelles. Les phobies se multiplient : école, corps, etc. Les automutilations infantiles auraient augmenté de 300 %. Les causes de cet état de fait relativement nouveau sont encore mal connues. Elles alimentent de nombreux débats et discussions. D’une manière générale, il s’agirait surtout des chocs traumatiques relationnels et émotionnels : séparation des parents, scolarisation précoce ou mal vécue, manque d’affection, virtualisation de l’existence (jeux vidéo, réseaux sociaux, etc.), violences…

Source :

RTL