Kia K9 (2019) : le constructeur sud-coréen débarque dans le marché des berlines de luxe

329
PARTAGER

Après avoir renouvelé la Stinger, sa première supercar, Kia le constructeur automobile sud-coréen poursuit ses annonces de l’année en lançant sa première vraie berline de luxe. Le Kia K9 (2019) qui se décline en une pléthore de coloris est un condensé de toutes les leçons apprises au fil des décennies par ce jeune pionnier asiatique de l’auto.

Prenez l’élégance d’une Mercedes C-Class, vous combinez cette dernière à la fraîcheur d’une Citroën C5. Puis à la robustesse d’une BMW et à la qualité de finitions d’une Peugeot 607. Vous obtenez un Kia K9. Les seules différences étant la palette d’outils d’aide à la conduite proposés par le sud-coréen dans son nouveau bijou.

Le Kia K9 (2019), nouvelle berline de luxe du constructeur sud-coréen – Crédits photo : Kia

Avertisseur de franchissement de ligne, régulateur et coupleur de vitesse (pour rouler à une vitesse échelonnée sur celles des voitures devant et derrière), ordinateur de bord avec système d’exploitation moderne… sont les arguments de vente d’un véhicule bien parti pour devenir un best-seller.

En ce qui concerne les commodités d’intérieur, Kia s’est attelé à fournir au consommateur ce qui se fait de meilleur dans l’industrie. Notamment grâce à des sièges chauffants et pivotants, un volant mobile ou des écrans plats disposés au dos des sièges. Sans compter les coffres de rangement disposant de plaques à induction et servant à recharger aisément les appareils électroniques disposant de la recharge sans fil.