Vers la retraite à 71 ou 80 ans au Japon ?

327
PARTAGER

Le Japon, troisième puissance économique du monde, fait face a une situation particulière. En effet, l’espérance de vie y est élevée, tandis que la natalité est effroyablement faible. Un quart de la population japonaise a 65 ans ou plus. Parallèlement, les naturalisations restent rares et le recours à l’immigration assez mal vu. En conséquence, la prise en charge des coûts des pensions de retraite interroge en plus haut lieu. Le gouvernement actuel, dirigé par Shinzo Abe, réfléchit donc à une grande réforme des retraites. Il évoque une prise de retraite à 71 ans, et même à 75 et 80 ans pour ceux qui le voudraient ! Plus ces retraités auront travaillé tard, plus leur pension sera élevée. L’annonce qui en a été récemment faite dans l’archipel a semble-t-il plu à l’opinion publique. Le pays du soleil levant, décidément, a de quoi nous surprendre !

Actuellement, beaucoup de Japonais apprécient de travailler volontairement après avoir passé l’âge officiel de la retraite. Pour travailler dans certaines entreprises, une limite d’âge est fixée. À 80 ans par exemple ! Cela permet d’ailleurs de lutter contre la pénurie de main-d’œuvre dans un État qui ne connaît (presque) pas le chômage. Pas sûr que les Français seraient nombreux à vouloir travailler jusqu’à 80 ans ou même à 71…

Source :

France 24