Les Nord-Coréens osent critiquer Kim Jong-un

174
PARTAGER

Parler aux citoyens ordinaires de la Corée du Nord est presque impossible. D’ailleurs, les personnes qui souhaitent se rendre dans le pays sont fortement surveillées et la communication externe est bloquée. Mais, malgré la menace de mort ou d’emprisonnement, deux Nord-Coréens ont osé parler de ce dictateur. En Corée du Nord, le dirigeant Kim Jong-un est considéré comme un dieu. On enseigne aux citoyens qu’il est omniscient. En s’exprimant devant les journalistes, Sun Hui, qui n’est pas son vrai nom, sait qu’elle met sa vie en danger. Elle a déclaré que la plupart des Nord-Coréens perçoivent Kim Jong-un comme un homme d’affaires. Les gens disent qu’il est un citoyen ordinaire qui vole leur argent, a-t-elle ajouté.

Pendant de nombreux mois, un programme télévisé a utilisé un réseau secret pour poser des questions aux Nord-Coréens ordinaires. Si le régime connaissait la véritable identité de Sun Hui, elle ferait face à une peine sévère. D’ailleurs, elle ne serait pas la seule à en subir les conséquences de ses actes, mais également toute sa famille.

Source :

BBC