Usage excessif de la force par la police française à l’honneur

157

La police de Nantes, dans l’ouest de la France, a tiré des gaz lacrymogènes et des canons à eau sur des centaines de manifestants qui ont protestés contre les violences policières samedi. La mort inexpliquée d’un festivalier de musique en juin est devenue un cri de ralliement pour ceux qui critiquent la police française. Des manifestations de solidarité ont eu lieu dans plusieurs autres villes, certaines organisées par le mouvement de protestation des gilets jaunes.

À Nantes, les émotions sont montées en flèche lorsque la foule s’est rassemblée le matin près des rives de la Loire, où le corps de Steve Maia Canino, âgé de 24 ans, a finalement été retrouvé lundi. Dans la capitale française, une centaine de personnes ont rendu hommage à Steve, observant une minute de silence et laissant des roses blanches. Le chef de l’inspection générale de la police nationale, Brigitte Jullien, a démenti samedi savoir blanchi à la chaux l’action de la police à Nantes.

Source :

DailySabah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here