Le monde du cinéma français a été bouleversé par le récit d’une actrice primée qui a affirmé avoir été harcelée sexuellement dans son adolescence par le réalisateur de son premier film. Adèle Haenel a décidé de parler de ses violences présumées après avoir visionné le documentaire Leaving Neverland. Le film explore les relations du chanteur Michael Jackson avec les enfants. Cela a changé sa perspective, a-t-elle déclaré dans une longue interview émouvante. Cela lui aurait fait comprendre qu’elle n’était pas trop attachée à la version du réalisateur, Christophe Ruggia.

Haenel, qui a maintenant 30 ans, n’avait que 12 ans lorsqu’elle a été choisie pour le film « Les Diables de Ruggia ». Elle a joué le rôle d’une orpheline autiste qui part avec son frère pour retrouver leurs parents. Selon l’enquête de Mediapart, qui comprendre une trentaine d’autres témoins, Ruggia aurait développé une obsession pour sa jeune star. D’autres acteurs sur le plateau ont parlé de l’atmosphère malsaine. Le couple a voyagé ensemble pour promouvoir le film et plus tard, il l’aurait invitée chez lui.

Source :

BBC

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici