Des centaines de personnes ont manifesté samedi à Paris contre le racisme et la violence policière. Les manifestants ont marché vers l’ancien domicile de Lamine Dieng, un homme franco-sénégalais de 25 ans arrêté en 2007, décédé dans un fourgon de police. Des milliers d’autres manifestants ont défilé dans la capitale et dans d’autres villes françaises pour soutenir les sans-papiers. Le gouvernement a accepté plus tôt ce mois-ci de payer 145 000 euros aux proches de Dieng dans le cadre d’un règlement via la Cour européenne des droits de l’homme, après que la famille ait tenté pendant plus d’une décennie de tenir la police responsable de sa mort.

Beaucoup lors de la manifestation de samedi l’ont liée au cas de George Floyd, qui a aussi été victime de la brutalité policière. En France, même si c’est différent, c’est une situation similaire. Aujourd’hui, la violence policière se produit généralement contre les Noirs et les Arabes, les descendants d’immigrés.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici