Le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin, a rejeté mardi l’expression « violence policière » et a déclaré aux législateurs que la police exerçait « une violence légitime ». Il a indiqué que lorsqu’il entend le terme « violence policière », la raison de la substitution de son prédécesseur il y a trois semaines, il ne se sent pas bien personnellement. La mort en détention de deux hommes d’origine africaine dans des incidents distincts a déclenché une fureur généralisée et a conduit Christophe Castaner, l’ancien ministre de l’Intérieur, à interdire l’utilisation de l’étranglement par la police.

Mais Castaner a dû faire marche arrière face aux protestations de la police et a ensuite été remplacé. Selon Darmanin, la police exerce une violence, mais une violence légitime. Ils doivent le faire de manière proportionnelle et de manière contrôlée, a-t-il expliqué. Des sanctions immédiates seront prises à l’encontre des personnes qui ne respectent les règles de l’éthique professionnelle, a souligné le nouveau ministre.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici