Sept militaires ont été jugés pour la mort par noyade, il y a huit ans d’un officier stagiaire lors d’un rituel d’initiation dans la plus prestigieuse académie militaire de France. Jallal Hami, 24 ans, s’est noyé dans la nuit du 29 octobre 2012 en traversant un marais dans le cadre d’un bizutage destiné à enseigner les traditions de l’école d’officiers de Saint-Cyr aux nouvelles recrues. Sur les sept, cinq étaient des officiers stagiaires à l’époque et deux faisaient partie de l’équipe de direction de l’école, y compris un général.

La nuit de la mort de Hami, on a dit aux nouvelles recrues de nager à travers un marais de 43 mètres tout en portant des casques dans l’eau à une température de 9 degrés dans un exercice destiné à stimuler un atterrissage sur la plage. Les recrues ont sauté dans l’eau froide. Plusieurs ont rapidement lutté et ont coulé, à bout de souffle et s’agrippant aux autres. Les responsables leur ont jeté des bouées de sauvetage pour les aider, mais il était trop tard pour Jallal Hami, qui a été porté disparu. Les pompiers, alertés une heure plus tard, ont retrouvé son corps près de la rive du marais.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici