Plus de 150 personnes ont été arrêtées lors de la marche et du rassemblement contre un projet de loi controversé sur la sécurité. Il s’agit de la troisième manifestation sur des week-ends consécutifs. Les procureurs ont affirmé que 124 personnes ont été placées en garde à vue, dont deux journalistes. Plusieurs groupes de défense des droits de l’homme et syndicats de journalistes ont dénoncé ce qu’ils ont qualifié d’arrestations arbitraires par la police parisienne lors de la dernière manifestation.

Les forces de l’ordre ont arrêté près de 150 personnes lors de cette manifestation. Les actions des policiers ont été condamnées par ces groupes. L’un des journalistes arrêtés a été soupçonné de rassemblement en vue de commettre des violences refusant de tenir compte d’un ordre de dispersion et de dissimulation de son visage. Le député d’extrême gauche, du parti de la France Insoumise, Eric Coquerel, a également critiqué les arrestations sur Twitter. Il les a qualifiées de totalement autoritaires.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici