L’Union internationale des érudits musulmans (IUMS) a dénoncé samedi une demande du gouvernement français aux imams des mosquées de recommander le mariage homosexuel. Dans un message adressé à la ministre française de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, le secrétaire de l’IUMS, Ali al-Qaradaghi, a qualifié la demande de provocante et ne soutient pas la paix en France. Le 23 mars, Schiappa a fait des remarques à la télévision, affirmant que les imams des mosquées en France devraient reconnaître dans leurs sermons le droit au mariage pour les personnes du même sexe.

L’impact de chaque décision négative va bien au-delà de ce que le décideur attend, a déclaré Qaradaghi. Il a appelé au respect du caractère sacré de la société et de son pluralisme religieux. Qaradaghi a expliqué que la déclaration de Marlène Schiappa violait également les lois et que son soutien à l’homosexualité est interdit non seulement dans l’Islam, mais aussi par toutes les lois divines. Qaradaghi a indiqué que la famille au sens traditionnel est composée d’un homme, d’une femme et de leurs enfants, et c’est la définition naturelle et légale soutenue par les déclarations internationales des droits de l’homme.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici