Le président se réfère indirectement à Kim Jong Un, lorsqu’il parle des dictateurs. Donald Trump a commencé son tournée en Asie. Il a profité de cette occasion pour avertir le dictateur nord-coréen. Il a déclaré qu’aucun dictateur ne pouvait sous-estimer l’Amérique. Il a d’ailleurs déclaré cette annonce aux troupes américaines basées sur la base aérienne de Yokota. Il a indiqué que ces soldats étaient la plus grande menace pour les tyrans et les dictateurs qui cherchent à s’en prendre aux innocents. Sans mentionné le nom du dirigeant nord-coréen, il a affirmé qu’aucune nation ne devrait sous-estimer la détermination américaine. La Corée du Nord va sûrement réagir face à ces propos.

Le Rodong Sinmun, le journal du parti des travailleurs au pouvoir, a affirmé que les américains sont en faveur de la destitution de Trump, par crainte qu’il ne soit à l’origine d’une guerre nucléaire. Lors de cette tournée, le président américain a félicité les soldats américains. D’ailleurs, pendant ces 12 jours, il va visiter la Corée du Sud, la Chine, le Vietnam et les Philippines.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici