Une société engagée dans la campagne présidentielle de Trump est accusée de collecte illégale de données Facebook

166
PARTAGER

Le procureur général du Massachusetts, aux États-Unis, lance une enquête sur les allégations de collecte de données Facebook par une entreprise engagée dans la campagne électorale de Donald Trump. Les enquêtes menées par les journaux The Observer et New York Times font état de 50 millions profils recueillis à l’insu des utilisateurs. La société Cambridge Analytica a été bloquée par Facebook ce vendredi. Le groupe nie tout acte illégal dans cette affaire. La société d’analyse de données américaine, qui notons-le n’a pas de lien direct avec la célèbre université britannique, est connue pour le rôle qu’elle a joué dans la campagne du président Trump. Le groupe aurait fourni des données afin de comprendre le comportement des électeurs américains.

Une application Facebook de test de personnalité, appelée « Thisisyourdigitallife » a été conçue par un professeur de l’université de Cambridge, Aleksandr Kogan. Une entreprise privée lui aurait demandée de développer cette solution. Cette application, créée en novembre 2013, permet d’accéder aux informations des utilisateurs. M. Kogan aurait vendu ces différentes données à Cambridge Analytica. Ceci constituerait une violation aux règles de Facebook.

Source :

BBC