La rencontre très attendue entre M. Trump et Kim Jong-un aura lieu le 12 juin. Mais, dans un communiqué, le vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord, Kim Kye-gwan, a menacé les États-Unis d’annuler ce sommet en raison du comportement de l’administration Trump. Il a notamment visé le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton. Ce dernier a suggéré à la Corée du Nord de suivre le modèle du désarmement nucléaire libyen. La Corée du Nord ne voudrait pas vivre ce que l’Irak et la Libye ont subi. La décision de se rencontrer est survenue après que le gouvernement nord-coréen s’est engagé à dénucléariser la péninsule.

D’ailleurs, la Corée du Nord a invité les médias étrangers à assister au démantèlement de son principal site d’essais nucléaires ce mois-ci. La déclaration de M. Kim mercredi, relayée par l’agence de presse KCNA, révèle que les États-Unis leurs obligent unilatéralement à abandonner les armes nucléaires. Elles n’auront plus d’intérêt pour les pourparlers, a-t-il ajouté.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici