De manière surprenante, la plupart des salariés sont aujourd’hui optimistes quant à l’intelligence artificielle. Alors que l’automatisation met en lumière des pertes d’emplois massives, plus de la moitié des employés accueilleraient l’intelligence artificielle si elle réduisait les tâches fastidieuses, augmentait l’équité ou garantissait que les responsables faisaient de meilleurs choix. Toutefois, les travailleurs sont aussi inquiets à propos de l’IA et cette inquiétude est directement liée au manque de communication des chefs d’entreprise.

Seules 38 % des entreprises ont actuellement une stratégie d’IA clairement définie. À mesure que les entreprises développent leurs plans de transformation numérique, un manque de transparence est compréhensible, mais est-ce éthique ? Les experts estiment que les entreprises doivent faire preuve d’une certaine transparence vis-à-vis de leurs employés. La source principale d’inquiétude des salariés réside dans la pertinence de leurs compétences. Trois entreprises sur cinq dans le monde n’ont pas encore discuté de l’impact potentiel de l’IA sur leur personnel avec leurs employés. Les entreprises américaines sont les plus discrètes à ce sujet.

Source :

Forbes

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici